Carnet de route : Infos médicales

Infos médicales

Cuba se trouve de l’autre côté de l’océan Atlantique. Il est donc assez naturel d’être inquiet pour sa santé et de se demander quelles règles sanitaires respecter pour éviter tout problème…

 

Assurance santé

Depuis 2010, il est obligatoire pour les voyageurs de souscrire à une assurance couvrant les éventuels frais médicaux et le rapatriement. Si vous n’avez pas souscrit à une assurance avant votre départ, vous serez obligé de le faire à votre arrivée à Cuba. Un document justificatif vous sera demandé.

 

Vaccins et maladies

Aucun vaccin n’est obligatoire. Cependant, on peut recommander quelques vaccins classiques pour tout voyageur en provenance de l’hémisphère Nord.

– Les vaccins « universels », recommandés pour l’Europe, doivent être à jour : tétanos, polio, diphtérie, hépatite B et coqueluche.

– Vaccin contre la typhoïde et l’hépatite A.

Enfin, comme partout dans les Caraïbes, éviter les contacts cutanés avec le sable des plages fréquentées par des chiens : risque de larva migrans, pas très grave mais gênant et qui provoque des démangeaisons.

 

Hygiène alimentaire

L’hygiène de l’eau et de l’alimentation serait officiellement parfaite. Émettons une suspicion légitime, et, par mesure de sécurité :

– ne consommer les fruits et légumes que s’ils peuvent être pelés, s’ils ont été dûment lavés ou, bien sûr, s’ils sont cuits ;

– exiger que les viandes soient bien cuites et servies bien chaudes. Dans tous les cas, on ne conseille pas la viande à Cuba car le système de la chaîne de froid n’est pas aux normes internationales ;

– Pas de problème pour les poissons consommés dans les restaurants, mais ne pas manger, sans avis autorisé, l’éventuel produit de sa pêche : risque d’empoisonnement (ciguatera) par des grands poissons comme le barracuda, la Carangue, la murène ou le mérou, comme dans toute la Caraïbe ;

– Consommer sans modération les délicieuses langoustes cubaines et tous les autres crustacés, mais s’abstenir de manger des coquillages (sauf s’ils sont pêchés loin des côtes) ;

– Si l’eau du robinet n’est peut-être pas dangereuse, on la déconseille quand même. Comme dans tous les pays d’Amérique latine, mieux vaut vraiment l’eau minérale en bouteille capsulée.

EN RÉSUMÉ

 

  • Pas de vaccins obligatoires
  • Lavez-vous régulièrement les mains
Logo Nouvini Cuba

BON VOYAGE !

Vous avez enfin posé vos congés ?